Le grand froid sera bientôt là. Alors, êtes-vous bien préparé pour faire y face ? Votre chauffage actuel est-il encore de qualité pour vous assurer un hiver au chaud ? Si ce n’est pas le cas, il est temps d’investir dans un chauffage économique, mais performant.

Le chauffage électrique

Pour réchauffer leur intérieur, les ménages se tournent davantage vers le chauffage électrique. En tout, ils sont 34% à l’utiliser et ce taux ne cesse d’augmenter chaque année. Si la solution séduit, c’est parce que le chauffage au fioul entraîne en moyenne 2.049 euros par an de dépense pour les ménages, alors que chauffage électrique n’entraîne en moyenne que 1.662 euros par an.

Le radiateur à inertie, un chauffage peu énergivore

radiateur2Pour réduire leur facture d’électricité, les ménages cherchent des chauffages électriques peu énergivores. Parmi les types de radiateurs électriques, le radiateur à inertie se démarque par le fait qu’il permet de réaliser une économie d’énergie. En effet, il emmagasine la chaleur et permet de profiter d’heures creuses pour faire le plein d’énergie. En optant pour ce type de radiateur plutôt qu’un convecteur électrique, vous verrez votre facture d’électricité réduire de 15 à 30%. Si le radiateur à inertie est doté d’un système de programmation comme celui proposé par Maison Energy, l’économie d’énergie sera encore meilleure.

Qu’en est-il du confort thermique ?

radiateur3Outre l’économie d’énergie, le radiateur à inertie offre aussi un confort thermique excellent. Non seulement la température monte rapidement avec le radiateur à inertie, mais en plus la chaleur diffuse est homogène. Facile à installer, ce radiateur qui allie économie d’énergie et confort thermique n’est pas cher sur le marché.

Le choix du radiateur à inertie

radiateurPour profiter des bénéfices du radiateur à inertie, l’expert en matière de chauffage et de climatisation, Maison Energy recommande de regarder de près la puissance du radiateur. Pour calculer la puissance nécessaire pour réchauffer votre intérieur, il convient de prendre en compte la superficie de la pièce et des spécificités de la maison. Il s’agit entre autres de son orientation, de la qualité de son isolation, etc.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.