Actuellement, le plafond suspendu est très prisé pour ses nombreux avantages. En plus d’une pose facile et d’un prix assez raisonnable, il offre un rendu très esthétique. Il est reconnu pour ses deux plus grandes fonctions : optimiser l’isolation et cacher les câbles électriques qui peuvent être inesthétiques en libérant le plénum. Mais quelles sont les étapes à suivre pour l’installer ?

Les matériaux que vous devez avoir à portée de main

plafondEn libérant l’espace en bas de la tôle appelé plénum, vous pouvez améliorer l’isolation à la fois thermique et acoustique de votre maison. Puis, cela amortit les chocs qui s’accumulent d’étage en étage et permet d’intégrer un éclairage de tout genre tout en camouflant les gaines électriques. La raison la plus apparente de sa popularité reste toutefois son esthétisme. C’est en effet la solution la plus rapide et facile pour cacher un plafond endommagé ou un sous-plancher peu présentable. Parfois, la hauteur d’une pièce semble un peu trop importante pour certaines pièces comme la cuisine et les sanitaires. Pour diminuer cette hauteur, il suffit d’installer un plafond suspendu de l’épaisseur de votre choix. Afin de le mettre en place, il vous faut des tuiles de plafond suspendu, un système de rails, une tige filetée pour suspension, un niveau, un couteau utilitaire, une perceuse, un ruban à mesurer, des vis à gypse, un tournevis, du fil de fer de calibre 16, des pinces, des ciseaux à métal et une scie électrique.

Les étapes à suivre pour l’installation

installer-un-plafondMesurez entre 10 et 15 cm entre les solives et les rails du plafond suspendu pour installer les tuiles. Commencez par fixer les rails en forme de L avec les vis à gypse. Pour définir les tés principaux, il faut diviser le plafond en rangées. Suivez les marques des rangées en enfonçant des vis toutes les deux solives. Les têtes de vis serviront de crochets ensuite. Il faut ensuite emmailloter chaque tête de vis avec du fil de fer pour installer les tés secondaires. Veillez à ce que les trous des tés principaux et secondaires coïncident. Les fils de fer doivent être bien tendus et pliés à 90° pour pouvoir y insérer les tuiles.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.