Bien que les locations de résidences privées présentent quelques avantages, un bail commercial est plus attractif encore. Le prix du m2, mais également les termes du contrat a de quoi en convaincre plus d’un. Cependant, sachez que tous les biens ne sont pas forcément éligibles pour ce type de transaction.

Les questions d’emplacement

Les questions de l’emplacement priment quand il s’agit de mettre en location un local commercial. En effet, pour les professionnels, la visibilité est un point important, et ce, qu’il s’agisse d’une entreprise, d’un bien industriel ou encore d’une vitrine de vente.
Les biens en premier plan partent généralement plus vite que les autres. Mais à la limite, vous devez avoir un patrimoine facile d’accès et avec des repères faciles afin que les futurs locataires n’aient pas de mal à indiquer le chemin à leur collaborateur et/ou client potentiel.
Les quartiers vivants, commerciaux, administratifs et/ou entrepreneuriaux sont privilégiés par les prestataires. Ils prônent une certaine proximité avec leur partenaire. Et en règle générale, les centres-villes sont ceux qui les intéressent le plus.

Une taille qui a de quoi séduire les professionnels

En ce qui concerne la taille, un bien éligible à des baux commerciaux doit être important. Tout dépend de l’entreprise qui va louer les locaux et de la destination du bien : mais logiquement, tout le monde peut avoir sa chance.
Contrairement aux résidences privées, il n’est pas obligatoire d’avoir diverses pièces. Le contraire est même plutôt vendeur. Ainsi, les entrepreneurs auront la possibilité d’agencer leur bureau comme il le souhaite et mettre à profit chaque m2. La tendance est actuellement aux plateformes de bureaux ouverts. Ceci explique la réussite des locaux très spacieux sur le marché.
Bien évidemment, comme pour n’importe quelle négociation immobilière, plus un local est de grande taille, plus vous pouvez avoir des bénéfices en loyer. Avec les baux commerciaux, les contrats durent plus longtemps, ce qui vous assure des revenus surs du plus long terme, mais sont également plus chers. Vous n’aurez pas de mal à régler vos mensualités de crédits.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.