Devenir propriétaire dans l’immobilier neuf est une opportunité intéressante pour les personnes désireuses de faire un bon placement immobilier. Le premier avantage étant de disposer d’un bien en bon état, qui ne nécessite aucun travail de rénovation. Il n’est donc pas indispensable d’établir un autre budget en plus de celui attribué à l’acquisition du bien. En second lieu, des avantages fiscaux sont accordés aux investisseurs pour leur permettre de faire des économies significatives. Parmi ces facilitations en matière d’impôts figure la loi Pinel. Ce dispositif qui vient se substituer au dispositif Duflot est une véritable aubaine pour le placement immobilier neuf. Focus sur cette loi favorable aux finances des investisseurs.

 

Les conditions d’éligibilité à la loi Pinel en termes d’investissement immobilier neuf

Le dispositif Pinel prévoit une défiscalisation, touchant les biens immobiliers neufs. La baisse d’impôt s’élève à 12 %, 18 % ou 21 % de la valeur d’acquisition du bien. Afin de bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel, il est cependant nécessaire aux investisseurs d’observer quelques conditions. Tout d’abord, le bâtiment doit se situer dans une zone géographique éligible au dispositif Pinel. Il est donc indispensable de bien se renseigner.

immobilier-neufEnsuite, le bien acheté devra être mis en location dans les 12 mois suivant la date de sa livraison. Cette location sera effectuée pour une durée de 6 ans à 12 ans. Le bailleur aura à respecter l’encadrement précis du plafond des loyers ainsi que celle des ressources des locataires. Le logement doit également répondre aux récentes normes et réglementations en termes de performances énergétiques pour pouvoir bénéficier de la défiscalisation.

Enfin, la bâtisse, qui doit être non meublée, sera louée en tant que résidence principale. Si vous êtes à la recherche de bien immobilier neuf sur Toulouse et sur Nantes, informez-vous sur le prix du m² à Toulouse ainsi que sur le prix du m² à Nantes au préalable.

Pourquoi choisir le dispositif Pinel ?

Faire le choix de la loi Pinel comme dispositif d’encadrement de son investissement dans l’immobilier neuf se base généralement sur :

– les économies réalisables en matière d’impôts

– la possibilité de cumuler les avantages fiscaux de la loi Pinel avec celles d’autres dispositifs de défiscalisation, grâce au plafonnement des niches fiscales à 10 000 € l’année

– la permission de louer le bien par un ascendant ou par un descendant, du propriétaire

– le droit de disposer du bien par l’investisseur une fois la durée de mis en location imposée par la loi Pinel (6 ans/9 ans/12 ans) expirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.