Un regard sur l’assurance habitation

Les questions sur l’assurance habitation soulèvent de nombreuses interrogations auprès des utilisateurs. Faisons le point dans cet article.

De l’obligation de souscrire

La loi du 6 juillet 1989 impose à tout locataire d’un appartement ou d’une maison individuelle l’obligation de souscrire à cette assurance. En occupant les lieux, les risques de détérioration et d’accidents sont élevés. L’assurance habitation trouve donc intérêt dans la protection de l’immeuble mis en location. En cas de dommage, le propriétaire doit être sûr d’être compensé par le locataire. C’est ainsi que le propriétaire n’est pas tenu de souscrire à une ce type d’assurance. Néanmoins, la souscription à une assurance habitation à responsabilité civile est conseillée pour les propriétaires pour prévenir les dommages causés aux tiers.

Les garanties proposées

Les garanties souscrites varient selon la nature du contrat d’assurance :
– Les risques locatifs sont la garantie minimale imposée aux locataires. Ils couvrent tous les dommages causés à la propriété du fait du locataire ;
– La garantie des risques de catastrophes naturelles
– Le recours des voisins et des tiers couvre les dommages causés bien des voisins ;
– Les responsabilités civiles et familiales pour couvrir les dommages corporels causés aux tiers.
Pour profiter d’un maximum de protection, il appartient à chaque occupant d’inscrire des garanties en plus. Pour connaitre les différentes garanties proposées, il convient de demander à votre assureur. Toutefois, l’ajout d’une garantie en plus implique l’augmentation des cotisations à payer par l’assuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *